Candidose vaginales récidivantes

Ça brûle ? ça démange ? j'ai des pertes blanches et épaisses, d'aspect grumeleux ? Les rapports sexuels sont douloureux ? Tu as toutes les chances pour que ce soit un mycose vaginale

CANDIDOSES VAGINALES RÉCIDIVANTES

Faut savoir dire stop !

Ça brûle ? Ça démange ? J’ai des pertes blanches et épaisses, d’aspect grumeleux ? Les rapports sexuels sont douloureux ?

Tu as toutes les chances pour que ce soit une mycose vaginale, appelée encore candidose vaginale. Même si elle est très reconnaissable, il sera important d’aller chez ton médecin pour confirmer le diagnostic.

Qu'est ce qu'une candidose ? 

C’est une infection gynécologique qui affecte de nombreuses femmes au cours de leur vie. Cette pathologie est fort heureusement bénigne à 95% mais à tendance à nous « pourrir » la vie surtout si cette dernière récidive.

Le vagin abrite de nombreux hôtes, au même titre que nos intestins (les deux sont d’ailleurs INTIMEMENT liés).
Des milliards de bactéries et quelques champignons cohabitent intelligemment. Tout ce petit monde constitue une véritable armée dont la mission est de protéger notre système vaginal d’éventuels agents pathogènes.

Quel est l'élément déclencheur ?

Dans certains cas : système immunitaire défaillant, système hormonal déséquilibré, la flore vaginale se trouve altérée et le Candida albicans, ce fameux champignon présent naturellement dans notre flore se met alors à proliférer de façon anarchique tout en larguant des toxines.

Jusqu’alors « colocataire sympathique », il devient un hôte pathogène. Bref, le véritable mythe du Dr Jekyll et M. Hyde.
Nous voici à la candidose et c’est LE BORDEL !

Attention aux fausses croyances !

  • Ce n’est pas une maladie sexuellement transmissible !
  • Ça ne s’attrape pas à la piscine ou sur la plage !
  • Se laver 10 fois par jour n’arrange rien !

Quels sont les facteurs de risque de la candidose ?

  • La prise d’antibiotiques. L’antibiotique est un médicament nécessaire voire vitale dans certaines situations. Il ne faut surtout pas négliger sa prise si votre médecin vous l’a prescrit. Son rôle est d’éradiquer les bactéries afin de vaincre une infection. Malheureusement, il ne fait pas la distinction entre bonnes et mauvaises bactéries… et votre microbiote s’en trouve perturbée.
  • La grossesse est une période durant laquelle le système immunitaire est réprimée si bien que la femme enceinte est plus vulnérable à ce type d’infection.
  • Le diabète induit une hyperglycémie qui favorise le développement du Candida.
  • L’hygiène excessive et l’utilisation de produits inadaptés.
    Gel douche, savon parfumé, gel lavant antiseptique, déodorant intime, douche vaginale… AU PLACARD ! Ils agressent, ils décapent et altèrent votre flore. Il existe des produits adaptés, doux qu’on utilise exclusivement en externe.
  • Le port de vêtements serrés, sous-vêtements en fibres synthétiques peut créer un phénomène de macération (humidité § chaleur) climat favorable au développement du Candida albicans.
  • Un terrain trop acide, idéal pour la culture du Candida

Alors, que faire ?

De nombreuses solutions naturelles existent pour soulager et traiter cette candidose vaginale, OUF !!  Mais le plus important va être malgré tout de trouver l’élément ou les éléments déclencheurs du déséquilibre de la flore vaginale surtout s’il y a récidive.

Remède phyto

  • L’huile de coco  bio
    Elle contient de l’acide caprylique, antifongique naturel. Elle va agir directement sur le Candida et rééquilibrer la flore.
  • L’huile essentielle de TEA TREE, Melaleuca-alternifolia
    Anti fongique par excellence, respectueuse des muqueuses, elle est terriblement efficace. Le TOP est de l’utiliser avec l’huile de coco : 1 goutte d’HE de Tea tree dans 4 gouttes d’huile de coco à appliquer localement après la toilette 2 à 3 fois par jour.
  • L’Aloe vera
    Attention, on utilise le gel et non le latex  (voir post sur Instagram). Il sera un allié de taille pour soulager le prurit et réparer la muqueuse souvent altérée (application locale).
  • Les probiotiques
    Face à des candidoses récidivantes, il sera intéressant d’envisager un petit coup de pouce avec une cure de probiotiques. Des souches ciblées et un dosage adéquat auront un effet bénéfique sur la restauration de la flore. Pensez aux périodes délicates : menstruation ou ménopause durant lesquelles le système de défense est affaibli.
  • L’Echinacée, le lapacho, la propolis pour soutenir ton immunité.

 

Conseils hygiéno-diététique

Des produits doux et respectueux du PH vulvaire existent. Attention, n’utilise pas des solutions lavantes antiseptiques qui vont anéantir ta flore et reste sur du lavage externe, jamais en interne. Le vagin a la faculté de ‘’s’auto nettoyer’’.

Apprends à gérer ton stress, toxique pour ta flore

Activités physiques, yoga, méditation, cohérence cardiaque…  Trouve ce qui te convient le mieux et n’hésite pas à te faire accompagner.

Alimentation

Elle est souvent à remanier quand tu fais des candidoses à répétition. Pourquoi ?  Parce que des candidoses répétitives relèvent souvent d’un terrain trop acide.

  • Limite la consommation de produits laitiers (de vache). Ils deviennent acidifiants lors de leur métabolisme et favorisent le développement de la flore fongique.
  • Limite considérablement ta consommation de sucre qui nourrit le Candida.
  • Privilégie fruits § légumes, riches en fibres solubles. Elles vont nourrir les bonnes bactéries de ton microbiote.

Vous souhaitez vous faire accompagner ? N’hésitez pas à me contacter.

Prends soin de ta flore vaginale !